A l’aube du conflit civil en France

peurssurlaville3Quand on vit en France, on se rend compte que le pays va mal. Et ce n’est pas une nouveauté, mais cela va en empirant un peu plus chaque jour. Scandales de tous genres, gouvernements incapables, hommes politiques corrompus, injustices, explosion du chômage, classes défavorisées, hausses des prix, et tant d’autres maux qui font le quotidien de notre société actuelle. Tout cela mêlé à un climat souvent maussade, une insécurité alarmante, en particulier dans les grandes villes du pays, une islamisation grandissante, des vols, des agressions, des crimes, et d’autres faits divers atroces et parfois minimisés, voire passés sous silence par les Médias. La question est la suivante : jusqu’où cela va-t-il aller ? La France tiendra-t-elle encore longtemps dans un tel état ?

Si l’on se réfère aux prophéties, il semblerait qu’un jour, ça va éclater. Notre pays connaîtra l’anarchie et il serait le premier à connaître la colère divine. En d’autres termes, ce sont les malheurs en France qui inaugureront la Révolution Universelle, celle qui verra le Monde se transformer radicalement et cette transition ne se fera pas en douceur bien entendu. Comment cela va-t-il commencer ? Eh bien, des émeutes menant ensuite à une grande guerre civile, courte mais violente, seraient ce à quoi nous devons nous attendre. La Révolution Française de 1789 a amené la République, celle qui vient l’anéantira (au profit de la Monarchie ensuite), et ce sera bien pire que ce que le pays a connu lors du fameux Mai 68. Je ne pense pas que qui que ce soit, y compris vous les lecteurs, puisse affirmer avec certitude que la France ne va pas si mal et qu’elle s’en sortira très prochainement sans passer par la case "guerre civile". Vous regardez sans doute les informations, et vous vous rendez compte que les manifestations et les émeutes se multiplient ces dernières années. Le peuple est de plus en plus mécontent face aux politiciens qui le trahissent à chaque nouvelle élection. La République Française est corrompue jusqu’à l’os, tout est question d’argent de nos jours, il n’y a plus de bonnes moeurs, plus d’honnêteté, plus de respect de l’Homme en général. C’est dommage de constater cela, mais il semblerait bien que la guerre soit le seul remède efficace aux maux de la société, et je ne parle pas que de la France, je parle à l’échelle mondiale. D’ailleurs, dans l’un de ses Sixains, Nostradamus parle de la guerre (plus précisément la 3ème Guerre Mondiale, qui doit bientôt éclater) en disant : "Médecin du grand mal". Autrement dit il considère lui-même, homme érudit du XVIème siècle, que la guerre est un mal pour aboutir à un bien, mais aussi un bien pour mettre fin au mal, et que l’éviter ne servirait à rien, ce serait "reculer pour mieux sauter".

Ainsi, je vais vous présenter quelques prophéties suivies d’interprétations personnelles, qui se rapportent à cette future guerre civile que notre pays devrait connaître très bientôt. Mais avant cela, je vais vous citer celles qui parlent des prémisses, des signes qui précéderont ce conflit. Ce sont surtout les prophéties de Marie-Julie Jahenny, la stigmatisée de la Fraudais dont j’ai déjà cité quelques prophéties dans mes précédents articles, qui sont explicites et détaillées au sujet de cette anarchie que la France s’apprête à connaître.

Prémisses du conflit civil :

Marie-Julie Jahenny (fin du XIXème siècle) :

« Sur un fond général de confusion et de désordre, se détachent des " époques ", qui sont comme les degrés d’une progression. C’est d’abord comme un orage qui gronde, puis éclate pour se terminer sur un " grand coup " qui ramène la paix. " La première époque, dit le Seigneur, c’est l’étendue des maux sur la Fille aînée de l’Église, la France. »

Alors que l’on connaîtra une continuelle dégradation des valeurs morales, spirituelles, économiques et qu’il semblera qu’il n’y aura plus un endroit sans confusion et désordre, les vrais maux commenceront et cela marquera le déclenchement de la colère divine. Il y a trois grandes époques de châtiments. La première viendra avec le déclin de la situation en France, autrement dit l’éclatement de la guerre civile dans ce pays qui aura connu une décadence progressive, sur tous les plans, dans les années précédentes.

« La grande révolution universelle, le commencement en sortira d’abord en France : c’est elle qui, la première, marchera à l’abîme et aussi à la résurrection. »

La grande révolution universelle fait allusion au renouvellement complet sur Terre, la purification exigée par Dieu, dont la colère se déclenchera très bientôt. Et il nous est rappelé que c’est la France qui connaîtra la première de grands maux. Cependant, c’est également ce pays qui se relèvera en premier, grâce au Grand Monarque dont la venue ne tardera pas, mais seulement après la destruction de plusieurs grandes villes françaises dont Paris.

« Les militaires seront éloignés de France, (dans l’Est et les terres arabes) et les forces de l’ordre seront réduites. C’est pendant cette période troublée, que seront promulguées des lois infâmes, visant entre autres à établir une mainmise du pouvoir sur la religion, asservissant le clergé au pouvoir révolutionnaire, persécutant toute opposition, coupant tout lien hiérarchique avec Rome. Des révolutionnaires instaureront la mise en place d’un pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditive des opposants, de surveillance, de dénonciations, etc. ceci sur fond de disette du fait des récoltes insuffisantes et des calamités. (Tremblements de terre, épidémies sur les hommes et les animaux). Des pluies torrentielles entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution. J’avertirai Mes amis par des signes de la nature. Je les préviendrai. La guerre civile et les épidémies feront beaucoup de victimes surtout dans les grandes villes. »

bastilleLes armées françaises seront à l’étranger quand viendra la guerre civile, occupées à régler les conflits dans les terres arabes (au Proche-Orient sans doute), et il n’y aura pas beaucoup de forces de l’ordre non plus. Des lois qualifiées d’infâmes seront votées à l’Assemblée Nationale et mises à exécution par le gouvernement. Ce sera le signe d’une décadence morale et spirituelle en France, un pays devenu athée et irrespectueux envers la religion. Des révolutionnaires voudront instaurer leur propre régime totalitaire en France, et l’on connaître également des calamités naturelles avec un retard dans les cultures, des séismes, un climat désolant et des épidémies. La nature nous donnera des signes comme le mentionne la prophétie. Les conflits seront terribles entre les français et les épidémies causeront elles aussi beaucoup de morts, et plus particulièrement dans les villes les plus importantes de France.

« Un an avant que ces choses terribles ne viennent, remarquez bien ce qui arrivera une année d’avance :

Beaucoup d’arbres fruitiers ne fleuriront pas ; ils ne boutonneront même pas ; les feuilles ne leur pousseront pas ; ils resteront dépouillés, comme sous la rigueur de l’hiver.

Les feuilles de la vigne ne paraîtront point, ni aucun bouton : elle restera sèche comme en plein hiver.

Les foins ne monteront pas ; ils resteront en herbe toute petite, pas plus longue que le doigt ou la main jusqu’au poignet.

Le seigle ne lèvera pas ; le grain du seigle pourrira en terre ou sera dévoré par un «reptile noir» qui charmera la terre pour trouver ces grains et en faire sa nourriture.

Le froment poussera encore dans les terres sèches ; mais tous les champs bas et humides seront atteints par le même reptile qui est de la grosseur du doigt le plus petit de la main de l’homme. Il est fort long, avec une espèce d’aile jaune, rouge devant et derrière…

La nourriture des bestiaux sera rare cette année-là, signe et annonce du grand déluge des punitions. Tous les choux pourriront ; les pommes de terre ne lèveront pas : elles sècheront dans le fumier qui les enveloppe.

Il y aura une abondante récolte d’orge, trop petite pour tout le monde et tous les bestiaux.

C’est dans cette année-là que se trouveront les jours noirs, où le jour sera fermé sous les ténèbres. »

Pour résumer cette prophétie qui n’est pas à prendre à la légère, Marie-Julie nous dit qu’un an avant le déclenchement des événements terribles, c’est-à-dire la grande révolution universelle qui commencera d’abord par la France (guerre civile), la nature donnera des signes. Certains arbres, surtout les arbres fruitiers, ne produiront aucun fruit et resteront même dépouillés, sans feuilles, alors que l’hiver sera pourtant passé. La vigne restera sèche quant à elle, les foins ne monteront pas comme à l’accoutumée, le seigle ne se lèvera pas et le froment ne poussera que dans les terres sèches. Une petite créature qualifiée de « reptile noir » sera apparemment friand de s’accaparer le peu de récoltes qu’il y aura à ce moment-là et constituera un véritable fléau pour les récoltes. La nourriture pour les animaux se fera rare également, on aura bien du  mal à trouver des choux et des pommes de terre comestibles cette année-là. Mais il y aura tout de même une abondante récolte d’orge, qui restera néanmoins trop petite pour satisfaire tout le monde. Cette année-là sera terrible et marquera le début des fléaux. Bizarremment, en cette année 2013, on a rarement connu une situation où le temps est si maussade (neiges tardives, pluies, inondations, gelées, froid persistant, etc.), ce qui a des conséquences assez lourdes sur les récoltes et les floraisons :

Pluie : les récoltes en retard… et les prix en hausse

Union Européenne : Retards et pénuries pour les principales cultures européennes de légumes

Retard de floraison due à la vague de froid

Le printemps le plus froid depuis 25 ans

Si l’année 2013 correspond bien aux critères de la prophétie ci-dessus, cela signifie donc que le début du chaos interviendrait en 2014. Voici la suite :

« L’année de l’entrée dans les évènements est une année de pluies aussi régulières que violentes; il sera quasi inutile de semer et de planter, à part des terres saines, haute et irriguées. Les plantes arriveront à leurs fleurs sans produire de fruits. Il n’y aura que le quart des récoltes. On aura un hiver dans l’été. Cette année mouillée qui nous introduira dans les évènements sera suivie d’un hiver rigoureux qui sera lui-même suivi d’une année de sècheresse telle que tout sera desséché, excepté la mer qui restera très basse. Un soleil de feu nous introduira dans une série de fléaux, entre autres de terribles maladies et des mortalités subites. »

?????????????L’année où les événements terribles débuteront verra des épisodes de pluies fortes et régulières se produire. Les récoltes seront très mauvaises et la nature restera insensible face à l’arrivée du printemps, puisqu’aucun fruit ne paraîtra. L’été de cette année-là, on connaîtra des températures glaciales qui feront penser à la période hivernale. Un hiver rigoureux suivra cette année pluvieuse, auquel succèdera alors une année de grande sécheresse et de fortes chaleurs. C’est alors que viendront les maladies, les fléaux de toutes sortes et la mort.

« Mon peuple, les lois vont prendre leur détermination et la France, avant deux ans – je te donnerai le jour fixé – avant deux ans, la France presqu’entière sera devenue "Mahomète" et sans religion. »

« O France, on apportera, jusque dans tes lieux, la poussière de l’étranger. Tu ne pourras renvoyer ces étrangers. Tu fus si noble, ta noblesse sera perdue. »

L’islamisation de la France fait partie des prémisses de la guerre civile en France. A l’époque de Marie-Julie, il était impensable que la France soit devenue ce qu’elle est actuellement : athée et terre d’accueil d’une immigration massive sans limite, ayant des conséquences très négatives pour le peuple français.

« Tous les ouvriers, dont l’emploi fournissait chaque jour une occupation qui les empêchait de se livrer au mal. Les desseins de ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi.  »

« Beaucoup de  « coureurs » appellent les ouvriers à la révolte, à cause du manque de travail qui est leur pain de chaque jour. Les petites villes, comme les grandes, seront bientôt perdues par des groupes d’ouvriers. »

La hausse du chômage est aussi un prémisse à cette guerre civile qui nous attend. Le gouvernement, composé en grande partie de franc-maçons athées et corrompus, ne cherche qu’à détruire la classe moyenne, à l’appauvrir et à l’asservir. Des Révolutionnaires inciteront les ouvriers à se soulever contre l’Etat, ce qui provoquera de grands moments de paniques dans beaucoup de villes de la France.

« Mes enfants, n’attendez rien de ces hommes qui ont, pour gouverner, une apparence de puissance. Je vous préviens qu’un assaut épouvantable ne va pas tarder à sortir de cette salle de l’enfer, comme je l’ai déjà nommée. C’est le grand moment… déjà ces hommes corrompus sont entrés dans l’infernal corridor qui conduit à l’heure du crime effroyable.

Les bons catholiques, qui combattent dans cette salle de Satan, ne vont pas remporter la victoire qu’ils désirent. Ils seront combattus et noircis par le grand nombre… Que leur défaite ne vous affaiblisse donc pas ! Tout est écrit dans mon Cœur… Le lys sera pour la France, ressuscitée après bien des maux. »

Marie-Julie voyait dans cette extase les hommes politiques corrompus qui seront à l’origine de la ruine de la France. Elle blâme souvent la « salle de l’enfer » dans ses extases prophétiques, qu’elle considère être à l’origine des nombreux maux de la société, car c’est là que sont décidées et votées les lois. Vous l’avez compris, c’est l’Assemblée Nationale. Elle nous dit que quelques bons catholiques font partie des députés, mais qu’ils ne seront pas entendus, qu’ils seront même combattus par les autres et mis à l’écart par la grande majorité. Cependant, elle rappelle que plus tard, la France retrouvera son Roi après bien des maux.

« Dans cette salle de l’enfer – la Chambre des Députés -, on travaille à tous les métiers. Il y en a de toutes races, de toutes manières — je ne veux pas dire manières de quoi, car je ne veux empester personne — En ce moment, on prépare les filets… on travaille sans repos ni paix. Sans paix… je veux dire qu’ils ne s’entendent même pas… c’est un véritable hurlement…

Dans ce fourneau de tous les venins, de toutes les vermines, je sépare un moment ce qu’il y a de respectable : ceux qui ont la foi. Ceux-là seront combattus, contredits, à l’étroit. On prend des mesures pour les renvoyer, si c’est possible. Ces moyens réussiront… Et tous les assistants ne demandent qu’à entendre la parole du Président Infernal. Il est sur le trône de l’enfer ; il y grille et ne sent pas le feu… »

Nous avons une description péjorative de l’Assemblée Nationale et de ce qui s’y trame. Comme dans la précédente extase, Marie-Julie nous dit que quelques députés parmi ces « vermines » sont de bons catholiques respectables. De ce fait, ils seront combattus moralement, contredits et mis à l’écart. La majorité cherche même à les renvoyer afin qu’ils ne nuisent plus aux plans diaboliques en préparation dans cette salle de l’enfer. Ces députés corrompus sont sous la direction du chef de l’Etat qui est ici nommé le « Président Infernal » (voir la prophétie du « Poteau de Boue », qui concerne François Hollande, plus bas dans cet article).

« La Flamme dit que ce sera vers le temps où une loi Périlleuse donnera la liberté de laisser sortir les scélérats maintenus jusque-là en captivité. Rien ne s’y opposera au Parlement, car l’homme seul sera déjà dans l’étendue de son triomphe, d’un triomphe immense qui couronnera son désert, en renversant la terre et le monde. »

hypermarchés-taubira_edited-1-1024x724Les premières émeutes (du côté de Nantes, selon d’autres extases) menant à la guerre civile éclateront lorsque l’Assemblée Nationale aura voté une loi bien spécifique, que Marie-Julie nous dévoile dans cette extase : la libération des prisonniers. En d’autres termes, des mesures alternatives seront prises afin que l’incarcération soit vraiment le dernier recours. Le Parlement ne s’opposera pas à cette loi périlleuse, cela ne fera qu’accentuer la décadence du Monde et accélérer sa chute infernale vers le chaos.

Et figurez-vous que depuis son arrivée au gouvernement en mai 2012, la Garde des Sceaux Christiane Taubira propose des alternatives à l’incarcération. Sa réforme pénale, lorsqu’elle sera adoptée par le Parlement (probablement début 2014), ne fera que précipiter la France dans son agonie et l’insécurité atteindra son paroxysme.  Voici quelques liens intéressants qui sont à mettre en parallèle avec cette extase de Marie-Julie :

Le "grand soir" judiciaire de Taubira

Les clés de Taubira pour vider les prisons

Prisons : Taubira sur le chemin des peines alternatives

Prison : Christiane Taubira annonce la fin des peines plancher

Ce projet de loi pourrait donc se concrétiser davantage dans les mois qui viennent, et puisqu’il s’agit d’un prémisse à la guerre civile française, il est évident que l’heure de la Révolution approche dangeureusement …

Voici maintenant les prophéties qui concernent la guerre civile en elle-même :

Guerre civile en France

Marie-Julie Jahenny (fin du XIXème siècle) :

« Première crise en France. Il y a quelque temps, le Seigneur a marqué trois mois de fatals et terribles châtiments. Il abrégera beaucoup. Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire durera quatre semaines, mais l’étendue en sera immense. Le nombre de ceux appelés " meurtriers du peuple " sera d’une immensité inconcevable. Lors de cette heure terrible, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal événement, leurs oreilles ne seront pas sourdes ! Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes. »

Une mortelle crise révolutionnaire, donc une révolte générale et sanglante en France. Celle-ci devrait s’étendre sur une durée de trois mois, mais ce sont surtout quatre semaines durant ce laps de temps qui devraient s’avérer terribles. Les français se battront entre eux et ils seront nombreux d’après la prophétie. Les étrangers vivant en France ne seront pas indifférents aux événements qui toucheront le pays à ce moment-là. Eux, belliqueux et adeptes du conflit, seront maîtres en France, c’est-à-dire que la France sera en quelque sorte islamisée. De plus, on courra un vrai danger partout, car même les personnes retenues prisonnières (pour crimes) seront libres lorsque viendra la guerre civile. Ce sera un véritable carnage et il faudra donc être prudent et préparé pour y survivre.

« Les cris de désespoir et d’alarme monteront jusqu’au Ciel. Les mois du Sacré-Coeur (juin) et de Mon Sang (juillet), ce sera le signal des châtiments, guerre civile. Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays et la France se verra libre dans sa révolution. C’est à ce moment qu’il faudra fuir Paris. »

De-la-prison-ferme-pour-deux-emeutiers-du-Trocadero_article_popinLes gens seront si désespérés et perdus à ce moment-là, qu’ils imploreront le Ciel pour que tout cela cesse. Après des prémices, la guerre civile éclatera vraiment en France et s’étendra en juin et juillet. Aussitôt, le gouvernement français prendra la fuite et s’exilera dans un autre pays, effrayé par la révolte de son peuple et se sentant incapable de gérer la situation. La France connaîtra une grande anarchie, seule dans sa révolution et sans aucun dirigeant à sa tête. Paris sera bien menacée de destruction à ce moment-là, la mortalité sera très élevée dans notre capitale.

« À mesure qu’elle s’étendra en France, la persécution recevra beaucoup d’aide de la part des puissances qui l’environnent, de tous ceux qui ressemblent à ceux qui, en France, livrent tout, sans pitié, au feu et au sang. »

De terribles heures attendent les français d’après ces quelques lignes. Une véritable persécution suite à la mise en place d’un régime totalitaire par les révolutionnaires. Et ces derniers recevront de l’aide de d’autres révolutionnaires étrangers des pays alentours, afin d’asservir encore davantage le peuple. Ce sera effroyable et sanglant.

« Un repos fort court suivra cette grande entrée dans le mal qui sera complet, surtout au Centre (Paris) et dans les environs. Le 24 mai, il se passera entre les hommes qui se disent vainqueurs et élevés en science, un éclat qui ébranlera cette Grande Ville où le sang a tant de fois rougi le pavé et ce branle ne s’apaisera pas. Tu sais que le nombre 14 a été choisi par Moi. »

L’entrée dans le mal, c’est la mise en place d’un régime totalitaire par les révolutionnaires en France. Alors que ces derniers feront beaucoup de tort au peuple, particulièrement en région parisienne, la guerre civile éclatera, mais une courte période de repos interviendra entre temps. Le 24 mai sera une date marquante pour Paris, qui connaîtra un grand châtiment qui ne s’apaisera pas ensuite, et qui au contraire prendra vigueur. La mention du nombre 14 est intéressante, peut-être signifie-t-elle que cela arrivera durant l’année 2014 ? Cela concorderait donc avec mes précédentes analyses : celle qui parle d’une année médiocre en termes de climat et de récoltes, un an avant les événements, et celle qui parle de la loi périlleuse qui permettra aux scélérats de sortir de prison.

Saint-Jean Bosco (XIXème siècle) :

« La guerre viendra du sud, la paix du nord. Les lois de la France ne reconnaîtront plus le Créateur. Le Créateur se révélera lui-même en la visitant trois fois du fléau de sa colère.

La première fois, il détruira sa fierté par la défaite, le pillage et la destruction des cultures, du bétail, et les hommes.

Lors de sa deuxième visite de la grande prostituée de Babylone, les fidèles endeuillés appelleront. La maison de prostitution Européenne qui a perdu son chef est en proie au chaos. "Paris! Paris! Paris! Au lieu de vous édifier au nom du Seigneur, vous vous entourez de maisons de mauvaise réputation. Faute d’avoir détruit vous-même, votre idole, le Panthéon, sera rasé au sol, de sorte qu’on pourra dire que "l’iniquité s’est menti à elle-même. A cause du mépris de ma vérité, vos ennemis vous plongeront dans l’angoisse et la famine, dit le Seigneur. »

La guerre arrivera du sud et la paix du nord, nous dit le prophète. Les lois votées à l’Assemblée Nationale iront à l’encontre des principes divins, c’est pourquoi Dieu le Créateur châtiera la France trois fois (cela rappelle l’extase de Marie-Julie Jahenny dans laquelle elle annonce que la France vivra trois époques chaotiques bien distinctes). La première punition sera la dégringolade des mœurs dans notre pays, l’augmentation des actes barbares, la destruction des cultures et du bétail. Je pense que nous y sommes déjà depuis un moment. Le deuxième châtiment, c’est la guerre civile en France. La capitale, qualifiée de « grande prostituée », connaîtra des heures sombres et les fidèles endeuillés prieront pour que la colère divine s’apaise. La France est appelée « maison de prostitution Européenne », et il est écrit qu’elle perdra son chef (d’Etat), puisqu’il aura fui le pays (cf. prophéties de Marie-Julie). Nous sommes dans un pays totalement perdu et égaré, qui a perdu la Foi et qui a mauvaise réputation. Ensuite, le prophète nous prédit la destruction totale de Paris lorsqu’il dit que le Panthéon sera rasé, de nombreuses prophéties annoncent depuis très longtemps l’anéantissement de notre capitale par le feu, un prochain article y sera d’ailleurs consacré. La France connaîtra alors la famine et l’angoisse.

2005Anna Maria Taïgi (1837) :

« La France tombera dans une effroyable anarchie. Le français connaitra le désespoir de la guerre civile au cours de laquelle les hommes âgés prendront les armes. Les partis politiques, après avoir épuisé leur sang et leur rage sans être en mesure d’arriver à tout règlement satisfaisant décideront à la dernière extrémité d’avoir recours au Saint-Siège. »

Cette prophétie annonce l’anarchie que la France connaîtra sous peu. La guerre civile sera violente et impliquera tout le monde, même les plus âgés. Les partis politiques tenteront, tant bien que mal, de mettre un terme à cela mais en vain, et iront jusqu’à chercher recours auprès du Pape.

La Salette (1846) :

« La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l’Italien avec l’Italien ; ensuite, il y aura une guerre générale qui sera épouvantable. Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France, ni de l’Italie, parce que l’Evangile de Jésus-Christ n’est plus connu. Les méchants déploieront toute leur malice ; on se tuera, on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons. Au premier coup de son épée foudroyante, les montagnes et la nature entière trembleront d’épouvante, parce que les désordres et les crimes des hommes percent la voûte des cieux. Paris sera brûlé et Marseille englouti ; plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre ; on croira que tout est perdu ; on ne verra qu’homicide, on n’entendra que bruits d’armes et que blasphèmes. »

Cette prophétie, assez explicite pour se passer d’une interprétation, annonce clairement la guerre civile en France mais aussi dans les pays frontaliers : Angleterre (qui doit connaître une période troublée avant la nôtre, rappelez-vous), Italie, Espagne. Et si l’on prend en compte d’autres prophéties, on sait que l’Allemagne et la Russie devraient également connaître une guerre civile. Mais comme l’annonçait si bien le voyant sud-africain Van Rensburg, il y aura en fait la guerre civile dans tous les pays d’Europe. Ces guerres seront le prélude à la Troisième Guerre Mondiale. Paris sera rayée de la carte et Marseille engloutie. Le Monde saura donc que la Révolution Universelle a commencé quand la France sera châtiée sévérement.

L’Abbé Souffrant (1827) :

« La République sera proclamée, mais elle durera peu. Vous entendrez alors plusieurs cris ; les trois qui domineront seront : Vive la République, Vive Napoléon et le dernier de tous sera : Vive le Grand-Monarque que Dieu nous garde. La venue de ce Grand-Monarque, y est-il dit, sera très proche, lorsque le nombre des légitimistes restés vraiment fidèles sera tellement petit qu’à vrai dire on les comptera. Avant le Grand-Monarque, des malheurs doivent arriver. Le sang coulera par torrents, dans le Nord et le Midi ; l’Ouest sera épargné à cause de sa foi. Mais le sang coulera tellement au Nord et au Midi, que je le vois couler comme la pluie dans un jour de grand orage, et je vois les chevaux ayant du sang jusqu’aux sangles. Paris sera détruit, tellement détruit que la charrue y passera. Alors, entre le cri : "tout est perdu" et "tout est sauvé", il n’y aura pour ainsi dire pas d’intervalle. »

Nous avons un rappel chronologique des faits majeurs qu’a connu la France : la proclamation de la République (1792), le règne de Napoléon Ier (1799-1814), et plus tard le règne du Grand Monarque, suite à l’agonie de la République. Le reste de la prophétie est plutôt explicite et détaillé, l’Abbé nous donne des indications sur ce qui doit arriver bientôt en France. Et une fois de plus, nous avons la confirmation que Paris sera détruite, mais cela viendra un moment après la guerre civile.

Jean de Vatiguerro (XIIIème siècle) :

caricature-marianne« Et la gloire des Français se convertira en opprobre et en confusion ; car le lys sera privé et dépouillé de sa noble couronne et on la donnera à un autre à qui elle n’appartient pas et il sera humilié jusqu’à la confusion.

Et plusieurs diront : la paix, la paix, la paix, et il n’y aura point de paix et alors paraîtront à découvert des séditions judiciaires, des conspirations, des confédérations inouïes de cités plébéiennes, et il y aura dans le monde une si grande désunion que personne ne saurait en aucune manière s’en faire une idée.

Le royaume des Français sera envahi de toutes parts et presque détruit et anéanti, parce que les administrateurs de ce royaume seront si aveuglés qu’ils ne pourront trouver un défenseur, et la main et la colère de Dieu s’appesantiront furieusement sur les Français et contre tous les grands et les puissants de tout ledit royaume. Les cités les plus fortes et les plus puissantes seront prises, et l’on se livrera des batailles.

Il apparaîtra dans le corps céleste des signes nombreux et frappants qui annonceront les événements prédits et beaucoup d’autres qui doivent les suivre. »

Je pense que cette prophétie peut se passer d’une interprétation, elle est très explicite. On y voit l’annonce de la chute de la Monarchie au profit d’une République destructrice et corrompue. Le dernier paragraphe parle de signes dans le ciel, cela est intéressant et n’est pas sans rappeler le Grand Avertissement et sa fameuse comète qui doit illuminer les cieux (voir l’article du 18 juin à ce sujet).

Pape Pie XII :

« La France : Après une période de dix années de prospérité et de prestige retrouvé, la France, que nous aimons paternellement, retournera à ses jeux politiques favoris, à ses obsessions destructrices. Une succession de gouvernements faibles, laxistes, démagogues, laisseront se désagréger le sentiment national et les valeurs élémentaires. Une réaction brutale des forces vives et populaires du pays mettra fin à cette déliquescence voulue par certains, tolérée par d’autres. Pour ne pas sombrer, la France changera de régime sans douceur. »

La période de dix années de prestige et de prospérité évoquée ici correspond aux dix ans durant lesquels le Général de Gaulle était au pouvoir en France : de décembre 1958 à avril 1969. Après lui, se succéderont des gouvernements corrompus, faibles et en sans égard pour la France et les français. C’est alors qu’éclatera brutalement une révolte, ce qui mettra fin à ce laxisme. Ce sera un changement radical et sans douceur que la France connaîtra alors, et qui débutera donc par un conflit civil.

Nostradamus (XVIème siècle) :

Quatrain I.03

« Quand la lictiere du tourbillon versee,
Et seront faces de leurs manteaux couuers,
La republique par gens nouveaux vexee,
Lors blancs & rouges iureront à l’enuers. »

Quand les médias déverseront et révéleront les dossiers nauséabonds (scandales, corruption, etc.) issus du tourbillon politique, les deux faces du manteau de la République française (à savoir la Droite et la Gauche) seront couvertes de honte. La République sera déshonorée et les électeurs vexés par les nouveaux politiciens. Alors les gens de Droite et de Gauche voteront à l’envers (c’est-à-dire que les gens voteront pour un autre parti que celui qu’ils soutiennent habituellement – cf. montée des extrêmes).

Ce quatrain ne concerne pas la guerre civile en elle-même, mais s’inscrit dans la chronologie des événements et il semblerait que nous sommes à l’époque des faits prédits ci-dessus. La République est corrompue et les politiciens sont de vraies girouettes, tant leurs orientations politiques sont instables et contradictoires, et cela montre bien qu’ils ne sont pas crédibles pour gouverner un pays comme la France.

Quatrain VI.23

« D’esprit de regne munismes descriés,
Et seront peuples esmeuz contre leur Roy,
Paix sainct nouueau, sainctes loix empirees,
Rapis onc fut en si tredur arroy. »

A cause de la dépréciation de la monnaie (crise économique), la ligne politique du gouvernement sera désapprouvée. Le peuple se soulèvera alors contre le chef d’Etat (guerre civile). Afin de ramener la paix, de saintes décisions seront prises, mais les lois sacrées (de Dieu) seront alors méprisées encore pire qu’avant. La ville de Paris n’aura jamais été plongée dans un tel chaos et dans un si profond désarroi.

Quatrain IX.52

« La paix s’approche d’vn costé, & la guerre,
Oncques ne fut la poursuitte si grande:
Plaindre homme, femme sang innocent par terre,
Et ce sera de France a toute bande. »

La paix s’approchera d’un côté et la guerre de l’autre. Jamais les deux n’auront été tant recherchées qu’à cette époque. C’est alors qu’on plaindra les hommes et les femmes, dont le sang innocent sera répandu en France de toutes parts.

Je terminerai cet article avec deux dernières prophéties qui concernent celui qui doit conduire la France à la ruine, achevant le travail déjà méprisable de ses prédécésseurs. C’est sous la présidence de ce personnage que l’anarchie devrait commencer en France :

hollande-la-france-morte1Marie-Julie Jahenny (1878) :

- L’heure de Dieu n’est pas loin, dit Saint Michel, cette terreur profonde fera ressortir le triomphe de la nouvelle France. Mais ce triomphe ne peut venir avant que la Justice ne se soit appesantie sur cette terre gâtée.

- N’attendez rien de celui qui règne comme un roi et qui, aujourd’hui, est assis dans le même fauteuil que les autres – fauteuil qui ne porte aucune marque d’un pouvoir spécial et plus grand.

- Sa pensée est accordée à la pensée des autres, sa parole à leur parole, sa volonté à leur volonté. Sa puissance et ses pouvoirs ne sont pas plus que ceux de celui qui est le dernier. N’attendez rien de ce côté : il ne mérite pas plus de respect que tout le reste.

- Dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce que Dieu a établi. Il n’y a pas de fermeté en lui : ils l’ont mené ; ils l’ont dirigé. Voilà le portrait de cet homme : c’est un poteau de boue. Plaignons-le, mais n’y pensons guère.

- Je n’y pense point, bon Saint Michel.

- Pour ramener le Roi choisi et destiné par Dieu, il faut que tous ceux qui sont à présent soient balayés.

Cette extase de Marie-Julie est intéressante. De nombreux interprètes ont compris qu’elle annonçait l’arrivée d’un mauvais chef d’Etat en France. Cependant, beaucoup l’ont assimilé à Nicolas Sarkozy en particulier à cause de l’expression « Poteau de Boue », qui selon certains, serait à peu près la traduction du nom « Sarkozy » en hongrois, lorsqu’on décompose les syllabes. Mais puisque ce chef d’Etat semble être le dernier et qu’il doit connaître durant son mandat la ruine de la France (guerre civile), ce n’est pas Sarkozy.

François Hollande, son successeur, semble répondre lui aussi aux caractéristiques annoncées dans ce message prophétique. On nous parle d’un président qui règnera comme un roi, alors que son pouvoir ne sera pas plus grand que celui de ses prédécesseurs. Sa pensée, sa parole et sa volonté s’accordent à celles « des autres ». Les autres, ce sont ceux qui ont les mêmes plans que le Poteau de Boue, ceux qui ont les mêmes objectifs, c’est-à-dire son gouvernement mais aussi les nombreux partisans de la secte dont la plupart des ministres, élus, et François Hollande lui-même, font partie : la Franc-maçonnerie. La prophétie nous dresse un portrait péjoratif de ce personnage, dont la puissance est quasi nulle, il ne mérite aucun respect, en tout cas pas plus que tous les autres. Durant la période troublée (nous y sommes déjà), il fera tout ce qui est en son pouvoir pour séduire le peuple et établira des lois qui vont à l’encontre de celles de Dieu. Ce n’est qu’une marionnette, un pantin mené à l’Elysée par la Franc-maçonnerie, afin que le pouvoir de celle-ci gagne du terrain en France. Il n’est qu’un Poteau de Boue, c’est-à-dire un homme mou et inefficace face aux problèmes, couvert de boue dans le sens où rien en lui n’est digne de respect. Et quand la République agonisera, et que tous ces personnages corrompus seront balayés, le Roi de France fera son entrée (ce fameux Grand Monarque). Dernière anecdote : « Poteau de Boue » peut être assimilé à François Hollande, car le pays qui porte le même nom (la Hollande) a été construit sur des terrains marécageux et boueux, et les grand édifices de ce pays sont construits sur des pilotis (soit des poteaux debout dans la boue). C’est une sorte de jeu de mots qui nous est livré ici et qui peut sembler tirée par les cheveux, pourtant tout semble correspondre.

Marie-Thé (2005) :

« Un homme va se lever en France, sous l’apparence d’un protecteur des droits, de la sécurité; mais il se révèlera être despotique, calculateur, manquant d’amour pour son prochain et méprisant les plus petits. Il gouvernera avec une main de fer, qui en écrasera un bon nombre. Il privilégiera certaines communautés, pour en assujettir d’autres.

Un vent de révolte se lèvera contre lui.

Dans un premier temps il écrasera celui-ci par une intervention quasi-militariste. Mais dans un second temps, le vent de révolte deviendra un feu dévorant et la France sera à feu et à sang. Alors beaucoup partiront, quittant le pays pour toujours.

La France ne se relèvera pas de ce bain de sang!

Dans ces années de terreur, l’Esprit de Dieu se répandra au milieu des hommes et tout particulièrement au milieu des enfants. C’est par eux, que le Seigneur conduira l’Eglise à se sanctifier, dans ce pays, à se positionner pour Lui, envers et contre tout, dans l’opposition terrible qui se fera contre elle; en premier lieu par cet homme, en deuxième lieu par la nouvelle religion mondiale qui commencera à se mettre en place ouvertement.

Dans ces temps-là, la véritable Eglise se tiendra fermement au côté d’Israël et des communautés persécutées. La France sera comme séparée en deux, comme au temps de son invasion durant la seconde guerre mondiale, secouée par des "purges", des attentats de toutes origines!

Elle ne sera que champs de ruines dans certaines grandes villes: Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Ajaccio, Reims, Lille, Rouen … et d’autres…

Elle perdra toute autorité au sein de l’OTAN, dont la tête pensante et directrice sera l’Allemagne, comme pour l’Union Européenne. »

la-tour-eiffel-10931715qiuccNous avons ici une prophétie explicite et plutôt récente. Je ne proposerai donc pas d’interprétation puisque tout est compréhensible, mais je vais tout de même évoquer mon avis. Cet homme dont nous parle Marie-Thé, c’est sans doute François Hollande, et si c’est le cas cela rejoint la prophétie de Marie-Julie. C’est un homme d’abord considéré comme juste et protecteur pour la France, mais au fur et à mesure il s’avèrera qu’il est tout l’inverse de ce que les gens pensaient et les contestations se multiplieront, les gens se révolteront, au point de nous mener à la guerre civile où le pays sera à feu et à sang. Cela correspond bien à l’époque où nous vivons, n’est-ce pas ?

Voilà donc pour cet article. Le conflit civil français me paraît proche, plus proche qu’on ne le croit. Va-t-il éclater l’année prochaine ? C’est possible, mais même si 2014 reste encore à peu près calme, il n’y aura pas longtemps à attendre avant que ces événements ne surviennent. Beaucoup de pays tombent les uns après les autres dans la tourmente, c’est une sorte d’effet domino qui ne semble pas vouloir s’arrêter, mais qui au contraire prend de l’ampleur. Le Printemps Arabe, la guerre en Syrie, les tensions entre Israël et ses voisins arabes (surtout l’Iran et le Liban), les émeutes en Turquie, en Egypte et au Brésil, sans oublier les nombreuses guerres du passé et toutes celles qui nous attendent encore. En tout cas, la situation est critique aussi dans notre pays et cela est indéniable. Certains médias et politiciens évoquaient déjà le spectre d’une guerre civile, un climat très tendu, lors des manifestations contre le Mariage pour Tous ou lors des émeutes du Trocadéro, en ce premier semestre de l’année 2013. On parle même de dictature socialiste à l’époque actuelle, comparable au Parti National-Socialiste d’Adolf Hitler ! C’est dire, combien la politique du gouvernement actuelle fait couler beaucoup d’encre, sauf que ce n’est pas pour lui faire des éloges, bien au contraire.  Mais tout cela ne constitue qu’un début, nous n’avons encore rien vu, le pire est à venir. La France n’est plus ce qu’elle a été, elle est souillée de toutes parts, rabaissée, méprisée et prête à imploser. En tout cas, s’il était toujours de ce monde, Charles Trénet constaterait lui-même que les paroles mélodieuses de sa chanson légendaire ne sont désormais plus d’actualité : "Douce France, cher pays de mon enfance, bercée de tendre insouciance …"

12 réflexions sur “A l’aube du conflit civil en France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s