Archives de Tag: 3ème secret

Le Vatican : la chute imminente !

Lighting_strikes_the_basilica_of_St.Peters_domeLe précédent article était destiné à prouver, à travers les prophéties et les faits divers de l’actualité le concernant, l’imposture de François, le faux prophète, l’anti-pape, l’usurpateur du Saint-Siège, bref appelez-le comme vous le souhaitez mais sachez qu’en aucun cas il n’est le 266ème successeur légitime de l’apôtre Pierre. Le présent article se concentre sur la chute prochaine du Vatican qui est déjà en cours à l’heure où j’écris ces lignes. Bien sûr, difficile de s’en rendre vraiment compte hormis lorsqu’on entend parler des scandales de pédophilie et autres polémiques sur l’Eglise. Pourtant, il se trame actuellement un grand complot visant à déstabiliser la Chrétienté et le Vatican, qui est bien entendu un territoire de grande importance pour la religion (voir l’article du 7 juin pour plus d’informations).

La chute du Vatican n’est donc pas très éloignée, et grâce aux prophéties, nous savons ce qui se prépare et quels seront les éléments importants qui caractériseront ce grave moment que l’Humanité s’apprête à vivre. Il faut savoir que le début des tribulations sera marqué par une succession d’événements aussi graves que soudain. Je vais commencer par vous proposer cette liste qui résumé chronologiquement ce qui doit arriver dans un laps de temps indéterminé, mais qui sera sans doute assez court. Elle est issue d’un message qu’une contactée espagnole, qui désire rester dans l’anonymat, a reçu par la Sainte Vierge durant la prière, le soir du mercredi 27 février 2002 :

1er signe : La fuite du Pape de Rome et son faux enterrement, la nomination de l’anti-pape.
2ème signe : Effondrement de la bourse et panique financière.
3ème signe : Commencement de la guerre.
4ème signe : Fuite des oiseaux et des animaux de la nature.
5ème signe : La grande Croix Blanche dans le ciel pendant sept jours et nuits.
6ème signe : Des nouvelles sur une comète qui s’approche.

Ces événements sont donc ceux qui marquent l’entrée dans les tribulations, ils se situent au début de la grande Révolution Universelle. Mais ce sont également les signes qui précèdent l’Avertissement. Qu’est-ce que cet "Avertissement" ? Eh bien, il s’agit d’un grand signe que Dieu nous enverra afin de réveiller les consciences. C’est son ultime avertissement avant le début des afflictions qui ravageront le Monde ensuite. En quelque sorte, Dieu souhaite que les hommes s’améliorent et reviennent à Lui car leurs pêchés sont devenus insupportables et c’est pourquoi Il se doit d’intervenir. Le présent article ne s’intéresse pas de près à cela, c’est pourquoi je ne vais pas m’y attarder plus longtemps. Mais retenez bien que celui-ci est d’une importance capitale et que le 6ème signe annoncé (ci-dessus) a un rapport avec cet Avertissement. En effet, il aura lieu lorsqu’une comète fera son apparition dans notre ciel et elle ne passera pas inaperçu, bien au contraire, tant ses caractéristiques demeureront inédites dans l’histoire des comètes (sa luminosité serait plus forte que celle de la pleine lune, par-exemple). Wormwood_and_Vatican_2

Je sais qu’il n’est jamais bon d’avancer des dates pour des événements à venir, car bien souvent cela mène à des déceptions et à des confusions parce qu’il est rare que la prophétie se réalise au moment prévu par ceux qui auront tenté de l’interpréter. Cependant, je vais jouer un peu avec le feu en vous avançant une période qui me paraît possible, voire probable, quant à la réalisation de ces événements : Octobre 2013 à Janvier 2014. Oui, c’est très proche en effet. Et je ne m’amuse pas à jouer les Cassandres sans avoir mûrement réfléchi et analysé beaucoup de prophéties avant d’en arriver là. Il ne s’agit pas non plus d’un scénario catastrophiste complètement ridicule "à la 21 décembre 2012", rassurez-vous. Cependant, si rien de ce que je vais vous démontrer à travers les prophéties qui suivent n’arrive à cette période, inutile de me blâmer car ce qui est certain c’est que ces événements sont proches et qu’ils se réaliseront peu après quoi qu’il en soit (je n’avancerai pas de date butoir maintenant). Pour rappel, certains annonçaient déjà l’apocalypse pour 1999 ou 2000 (mais aussi bien avant), moi je n’annonce pas l’Apocalypse, juste un tournant dans l’Histoire qui mènera, entre autres, à une guerre mondiale dévastatrice un peu plus tard. Le Grand Avertissement de Dieu fera l’objet d’un article détaillé bientôt, car les prophéties à son sujet ne sont pas avares en informations et en indices (qui aident à reconstituer la chronologie).

Bien, pour en revenir au sujet initial : la décadence puis la chute du Vatican. Le Pape Martyr est souvent mentionné et les prophètes semblent consternés par le sort qui lui est réservé. Ce Pape, qui fuira Rome (voir le 1er signe ci-dessus), c’est Benoît XVI. Ce qui me permet de l’affirmer, ce sont les prophéties et l’état actuel des choses au Vatican. Sans plus tarder, je vous laisse découvrir ce qui doit arriver à l’aube de la période la plus sombre que l’Humanité ait jamais connu :

St Anselme

« Malheur à toi, ville aux sept collines, lorsque la lettre K sera louée dans tes murs ! Alors ta chute approchera ; tes dominateurs et tyrans seront détruits. Tu as irrité le Très-Haut par tes crimes et tes blasphèmes, tu périras dans la défaite et dans le sang. »

St Anselme avertit du triste sort qui est réservé à la ville de Rome, surnommée la ville aux sept collines (que l’on retrouve aussi dans l’ultime devise de la prophétie des Papes de St Malachie). Lorsque la lettre « K » sera louée dans ses murs, la chute sera proche. Cela signifie que lorsque Karol Wojtyla, le Pape Jean-Paul II, sera canonisé à Rome (ce qui est prévu pour la fin de l’année 2013 selon des sources officielles), les afflictions débuteront. Les dominateurs et tyrans dont il est question ici, sont l’antipape et les cardinaux complices qui oeuvrent pour le Mal. Ils seront détruits d’après St Anselme, au début de cette période troublée. Dieu est irrité par les crimes et les blasphèmes de Rome, en particulier à cause de la décadence du Vatican. C’est pourquoi cette ville finira par être détruite après que le sang y ait coulé.

Bienheureux Jean XXIII :

« Deux frères et personne ne sera le vrai Père. La Mère sera veuve.
Les frères d’Orient et d’Occident se tueront et dans l’assaut tueront leurs enfants. (…) »

Il y aura deux frères, c’est-à-dire deux personnages élus à la même fonction, celle de Souverain Pontife, mais aucun des deux ne sera le vrai Pape. Car le premier aura démissionné (Benoît XVI) et le second sera l’antipape (François). L’Eglise sera veuve en ces temps. Des guerres sanglantes éclateront entre les peuples d’Orient et d’Occident (particulièrement au Proche-Orient), qui feront de nombreuses victimes.

La vision du Pape Pie X :

« Ce que j’ai vu est horrible ! Sera-ce moi, sera-ce mon successeur ? Je l’ignore. Mais ce qui est certain, c’est que j’ai vu le pape fuir du Vatican en marchant sur les cadavres de ses prêtres ! Ne le dites à personne, tant que je vivrai ! »

« J’ai vu l’un de mes successeurs du même nom qui s’enfuyait par-dessus les corps de ses frères. Il ira quelque part, et après un bref répit, il mourra de mort cruelle. »

« Je vois les Russes à Gênes. »

Le Pape Pie X nous avertit du destin de l’un de ses successeurs. Il s’agit de Benoît XVI, alors contraint à l’exil, à cause des nombreux dangers qui le guetteront à Rome. Il fuira précipitamment (avec quatre cardinaux qui lui seront resté fidèles selon d’autres prophéties) en marchant sur les cadavres de ses prêtres. De plus, il nous confirme que ce Pape Martyr sera bien Benoît XVI, car il dit que ce Pape aura le même nom que lui. Il ne parle pas du nom de règne bien entendu, puisque Benoît XVI n’a pas choisi Pie XIII comme nom de règne. Il parle du prénom tout simplement, car Pie X s’appelait « Giuseppe », et ce prénom est la forme italienne de « Joseph » : Joseph Ratzinger … Et, tout comme on l’apprend grâce à d’autres prophéties, il ira se réfugier dans un autre lieu où il finira par être tué après un bref répit. Enfin, il ajoute qu’une invasion Russe se produira à Gênes mais sans préciser si celle-ci aura lieu à la même époque.

BXVI-François-2Mélanie Calvat (La Salette) :

« Le Vicaire de mon Fils aura beaucoup à souffrir, parce que pour un temps l’Église sera livrée à de grandes persécutions, ce sera le temps des ténèbres ; l’Église aura une crise affreuse (…) Le Saint-Père souffrira beaucoup. Je serai avec lui jusqu’à la fin pour recevoir son sacrifice. Les méchants attenteront plusieurs fois à sa vie sans pouvoir nuire à ses jours ; (…) L’Église sera éclipsée… (…) Mais voilà Enoch et Elie… (…) Ils condamneront les erreurs diaboliques de l’antéchrist… » 

Le Vicaire, qui est le Pape Benoît XVI, souffrira beaucoup à cause des grands événements catastrophiques qui toucheront Rome et le Clergé. Les ténèbres régneront sur le monde à cette époque, car le règne de Satan sera à son apogée. Sainte-Marie nous dit qu’elle sera en compagnie de Benoît XVI jusqu’à son dernier souffle pour le soutenir dans ces épreuves terribles. Des personnages perfides tenteront de l’éliminer avant que tout cela n’arrive mais n’y parviendront pas. Mais ils finiront par le faire démissionner et la Vraie Eglise sera éclipsée pour un temps, car un antipape (François) viendra régner après lui pour préparer la venue de l’Antéchrist. Mais deux sauveurs, surnommés ici Enoch et Elie (tout comme dans de nombreuses autres prophéties), viendront et condamneront les méfaits et malheurs causés par Satan.

« Je ne vois pas de Saint Pape et de Grand Monarque avant les grandes tribulations … Mais avant, il y aura deux papes plats, douteux et vermoulus. »

On a ici la confirmation que le Pasteur Angélique (l’ultime Pape) et le Grand Monarque, futur Roi de France, n’arriveront qu’une fois les tribulations commencées (cela concerne donc une période plus éloignée dans l’avenir qui n’est pas le sujet du présent article). Avant celles-ci, il y aura deux personnages élevés à la Papauté qui seront douteux, vermoulus et qui ne sembleront pas être à leur place. Cela rejoint la prophétie de Marie-Julie Jahenny qui annonce la période de vacance du Saint-Siège, suite au départ de Benoît XVI, durant laquelle deux anti-papes se succéderont.

Anne-Catherine Emmerich (1820) :

« Je vois le Saint-Père dans une grande détresse. Il habite un autre palais qu’auparavant et n’admet près de lui qu’un petit nombre d’amis. Si le mauvais parti connaissait sa force, il aurait déjà éclaté. Je crains que le Saint-Père, avant sa mort, n’ait encore bien des tribulations à souffrir. Je vois la FAUSSE EGLISE de ténèbres en progrès et la FUNESTE INFLUENCE qu’elle exerce sur l’opinion. La détresse du Saint-Père et de l’Eglise est réellement si grande que l’on doit implorer Dieu jour et nuit …Il m’a été prescrit de beaucoup prier pour l’Eglise et le Pape … »

Le Pape Benoît XVI sera dans une grande détresse. Forcé à la démission, il habitera un autre palais qu’auparavant, c’est-à-dire le Monastère Mater Ecclesiae (situé au Vatican), au lieu de la Basilique Saint-Pierre. Il admettra un petit nombre d’amis auprès de lui, les quelques cardinaux qui lui seront resté fidèles tandis que les autres écouteront l’antipape François. Mais si le mauvais parti (Jésuites ?) connaissait la force de Benoît XVI, la leur serait réduite à néant et aurait éclaté. Le Pape aura encore bien des souffrances à endurer avant sa mort. La fausse Eglise, alors dirigée par l’antipape François, progressera et influencera les catholiques. Le Pape et l’Eglise sont en détresse et impuissants face à cette menace.

« J’ai vu le Saint-Père entouré de traîtres dans une grande détresse de l’Eglise. Il avait des visions et des apparitions dans les heures de détresse. J’ai vu beaucoup de bons, pieux évêques, mais ils étaient faibles et indécis, leur lâcheté prenait souvent le dessus. J’ai vu des hommes aux noirs projets, les destructeurs s’en prendre à l’Église de Pierre, Marie debout avec son manteau sur elle, et les ennemis de Dieu mis en fuite… Puis j’ai vu l’obscurité se répandre partout et les hommes chercher la véritable Eglise. Ils sont allés vers une autre (Eglise) qui leur disait : « Tout est plus beau, plus naturel, ici, mieux légiféré », mais je ne vis aucun ecclésiastique parmi eux. »

Le Pape est entouré de traîtres, une grande partie des cardinaux. L’Eglise n’est plus ce qu’elle était auparavant. Benoît XVI savait déjà ce qui l’attendait. Les bons évêques, encore assez nombreux malgré tout, sont faibles, indécis et finalement lâches. Les hommes aux projets noirs, y compris les cardinaux et l’antipape François, souhaitent détruire l’Eglise de Pierre et répandre la destruction et la mort. Lorsque le règne satanique éclatera dans l’Eglise et dans le monde entier, l’obscurité causera bien des malheurs sur Terre et tout le monde croira cependant que la fausse Eglise sera la vraie, sous ses apparences trompeuses pour mieux piéger les fidèles.

« Je vis le Pape en prières ; il était entouré de faux amis qui souvent faisaient le contraire de ce qu’il disait. Je vis le saint Père dans une grande tribulation et une grande angoisse touchant l’Eglise. Je le vis entouré de traîtres. Ils veulent enlever au pasteur le pâturage qui lui appartient ! Ils veulent en imposer un qui livre tout aux ennemis ! (…) »

Le Pape est en prières et malgré sa bonne volonté et son courage, les mauvais cardinaux sont plus puissants et prennent le dessus. Ces derniers n’obéissent plus au Saint-Père, il est fatigué et oppressé par sa charge. Ce sont des traîtres qui font le mal au sein de l’Eglise déjà divisée et en période de grands troubles. Leur seul moyen d’usurper le trône de Saint-Pierre est de faire partir le Pape, qui occupe légitimement le siège. Une fois hors du siège, l’antipape peut s’y installer et régner à sa manière, pour semer le chaos et la division sous des fausses apparences de sainteté.

« J’ai vu également la relation entre les deux papes … J’ai vu combien seraient néfastes les conséquences de cette fausse église. Je l’ai vue augmenter de dimensions; des hérétiques de toutes sortes venaient dans la ville (de Rome). Le clergé local devenait tiède, et j’ai vu une grande obscurité. »

Cette vision n’est on ne peut plus précise et brûlante d’actualité. Anne-Catherine Emmerich nous parle de deux papes qui vivent en même temps. Elle a vu aussi les conséquences néfastes de la fausse Eglise, c’est-à-dire de celle que l’antipape se plaît à promouvoir afin de détruire peu à peu, de façon discrète, la vraie Eglise. Malheureusement, ses dires rejoignent toutes les autres prophéties. Cette mauvaise secte qui a infiltré le Vatican prend de l’ampleur, de nombreux hérétiques se cachent sous une apparence de religieux fidèle. La Foi est diminuée à cause de tout cela et Satan règne pleinement sur l’Eglise en détresse.

benoit-xviRodolphe Gilthier :

« Rome perdra le sceptre par la persécution des faux philosophes ; Le Pape deviendra captif de ses sujets ; L’Église de Dieu sera soumise au tribut et dépouillée de ses biens temporels ; Après un peu de temps, il n’y aura plus de Pape ; Un prince de l’Aquilon parcourra l’Europe avec une grande armée ; Il renversera les républiques et exterminera les rebelles ; Son épée tenue par Dieu, défendra l’Église du Christ, exaltera la foi orthodoxe et soumettra l’empire de Mahomet ; Un nouveau pasteur, celui de la foi, appelé du rivage par un signe céleste, viendra dans la simplicité. »

Rome n’aura plus de Pape à cause de l’arrivée de l’antipape et de ses nombreux disciples qui persécuteront la vraie Eglise. Le Pape Benoît XVI sera captif de ses sujets, les cardinaux, contraint à l’abandon du Saint-Siège. L’Eglise de Dieu sera anéantie par les forces obscures et dépouillée de ses biens. Le siège sera vacant peu de temps après le début des afflictions. Un prince venu du nord parcourra l’Europe avec une grande armée, lorsque la guerre éclatera. Il renversera les républiques et exterminera les envahisseurs. Il défendra l’Eglise de Dieu et du Christ, fera que beaucoup se convertiront et il vaincra les musulmans. Un jeune Pape plutôt simple, Petrus Romanus, viendra alors à cette époque et ce sera le dernier vrai Pape après le règne du (ou des) antipape(s). Ce sera un envoyé de Dieu.

Jean de Vatiguerro (XIIIème siècle) :

« Le chef suprême de l’Eglise changera de résidence, et ce sera un bonheur pour lui, ainsi que pour ses frères qui seront avec lui, s’ils peuvent trouver un lieu de refuge où chacun puisse avec les siens manger seulement le pain de la douleur dans cette vallée de larmes.

Car toute la malice des hommes se tournera contre l’Eglise universelle, et par le fait, elle sera sans défenseur pendant vingt-cinq mois et plus, parce que pendant vingt-cinq mois il n’y aura ni pape, ni empereur à Rome, ni régent en France. »

Le Pape, chef suprême de l’Eglise, après sa renonciation (forcée) devra changer de résidence (le monastère où Benoît XVI vit désormais) et cela le soulagera beaucoup, ainsi que les cardinaux qui sont avec lui. Ces derniers seront comme reclus, en marge de l’Eglise désormais sous le contrôle de Satan car un antipape, suivi par la plupart des cardinaux, usurpera le trône (François). L’Eglise sera grandement affligée et le Saint-Siège sera vacant, bien qu’occupé par un antipape (mais cela est illégitime et ne compte donc pas), durant au moins 25 mois. A Rome et en France, ce sera également une période où ceux qui font apparence de dirigeants ou chef d’Etat n’en seront pas réellement (le gouvernement socialiste français actuel est composé de franc-maçons pour la plupart, dont le Chef d’Etat François Hollande lui-même, et Dieu sait combien cette secte n’apporte rien de positif à l’Eglise et au Monde …).

Jean de Roquetaillade (1345) :

« Dans les derniers temps, le Pape et les cardinaux seront obligés de fuir en abandonnant Rome dans des circonstances tragiques, et sa vie sera remplie de chagrin et de soucis. Le Pape se réfugiera dans un lieu d’exil où il jouira d’un court répit dans un endroit où personne ne le reconnaîtra. Il décèdera d’une mort cruelle. »

Cette prophétie annonce la fuite du Pape de Rome, accompagné de ses cardinaux restés fidèles. Cela se fera dans des circonstances tragiques et le Pape en souffrira beaucoup. Il ira se réfugier dans un autre pays, là où personne ne le reconnaîtra, et son répit sera de courte durée avant qu’il ne soit assassiné de façon violente. Son lieu d’exil, selon diverses prophéties dont celles de Nostradamus, pourrait être le sud de la France (en particulier du côté de Lyon). Mais d’autres prophètes mentionnent Cologne ou Mayence, qui se trouvent en Allemagne (Benoît XVI est allemand).

Saint Brigitte de Suède (1373) :

« Le Saint-Siège sera vacant un an et demi et que, pour ne pas tomber en esclavage, le Pape devra fuir Rome. »

Un an et demi de vacance du Saint-Siège à Rome. Le Pape fuira Rome pour éviter d’y être martyrisé mais il sera malgré tout victime de grandes souffrances lors de son exil, comme l’annoncent de nombreux prophètes.

L’Abbé Mattay (1815) :

« Vers la fin du règne de l’usurpateur, le pape mourra et aura pour successeur un jeune pape, qui saura se mettre à la hauteur de sa mission ; et c’est sous ce jeune pape que nous sommes appelés à voir les grands évènements … »

Lorsqu’on sera à la fin du règne de l’antipape François, le vrai Pape Benoît XVI, alors en exil dû aux malheurs qui toucheront Rome, sera tué après un bref répit. Le véritable successeur de ce Pape martyr sera un jeune Pontife, le Pasteur Angélique tant annoncé dans beaucoup de prophéties (le fameux Pierre le Romain annoncé par St  Malachie). Il saura se mettre à la hauteur de sa mission et les grands événements, tels que la troisième guerre mondiale, se dérouleront sous son pontificat.

St Vincent Ferrier (XIVème siècle) :

« Le Pape mourra au milieu de cette affliction et le Saint Siège, à cause de ses malheurs, sera vacant pendant une année. Ensuite sera suscité le Pasteur Angélique… »

Le Pape Benoît XVI mourra après sa fuite du Vatican, lorsqu’on en en sera à la moitié de la terrible révolution de Rome. Le Saint-Siège, tourmenté par tant de malheurs, sera donc vacant et inoccupé durant un an. Puis viendra le Saint Pontife, plus connu sous le nom de « Petrus Romanus » dans la prophétie de Saint-Malachie. La période de vacance du Saint-Siège diffère selon les prophéties (entre un an et un peu plus de deux ans). Cela peut s’expliquer par le fait que certains comptent l’ (ou les) antipape(s) et comptent à partir de la fin du règne de ce dernier, et d’autres considèrent le siège vacant depuis le départ du dernier vrai Pape (Benoît XVI). Mais il est toujours scabreux de jouer avec les nombres et les dates dans les prophéties, et de tenter de les interpréter, comme vous le savez …

Extrait du 3ème Secret de Fatima (1917) :The_Bishop_in_white_from_the_film_The_13th_Day-1

« (…) Et nous vîmes dans une lumière immense qui est Dieu quelque chose de semblable, à la manière dont se voient les personnes dans un miroir quand elles passent devant, à un Évêque vêtu de Blanc, nous avons eu le pressentiment que c’était le Saint-Père.

(Nous vîmes) divers autres évêques, prêtres, religieux et religieuses monter sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande Croix en troncs bruts, comme s’ils étaient en chêne-liège avec leur écorce ; avant d’y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d’un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu’il trouvait sur son chemin; parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches … »

La scène racontée ici se termine en haut d’une montagne escarpée sur laquelle se trouve une grande Croix en troncs bruts (donc une croix sommitale, il en existe du côté de Lyon, ce qui pourrait accréditer la thèse de certains interprètes de Nostradamus qui pensent que le Pape serait assassiné là-bas ). Avant que le Saint Père Benoît XVI ne l’atteigne, lors de son exil, il traversera une grande ville à moitié ruinée par les armées orientales. Dû à son âge avancé, il avancera d’un pas vacillant, à moitié tremblant et affligé par tant de malheurs et de souffrances. Arrivé en haut de cette montagne, il se prosternera (ainsi que ceux qui l’auront suivi dans son exil) à genoux devant cette grande Croix. Puis un groupe de soldats arrivera soudainement et ils tueront Benoît XVI, ainsi que ceux qui l’auront accompagné jusqu’ici dans son exil. Voici donc la mort cruelle, le triste sort qui lui est réservé et que d’autres prophètes annoncent aussi.

Je n’ai pas mis ici toutes les prophéties qui annoncent la chute du Vatican et la fuite du Pape Martyr bien entendu, il y en a tellement ! Mais j’ai choisi celles qui me paraissent pertinentes et surtout fiables et authentiques (mis à part pour le 3ème Secret de Fatima, à propos duquel il existe une polémique quant à son authenticité car le Vatican en aurait dévoilé un faux ou un incomplet, afin de préserver les lecteurs des horreurs qui sont révélées dans ce message). Toutefois, je ne m’arrête pas là car j’ai encore un sixain de Nostradamus à vous faire découvrir et un message prophétique plutôt détaillé. Je vais commencer par le sixain :

Sixain 56

« Tost l’Elephant de toutes parts verra
Quand pouruoyeur au Griffon se ioindra,
Sa ruine proche, & Mars qui tousiours gronde:
Fera grands faits aupres de terre saincte,
Grands estendars sur la terre & sur l’onde,
Si la nef a esté de deux freres enceinte. »

Ce qui concerne le Vatican, c’est le dernier vers, mais l’intérêt de ce Sixain est qu’il nous donne des indices quant à la concomitance de plusieurs faits. On sait que parmi les prémices de la Révolution Universelle, l’Angleterre doit connaîtra une période troublée, et j’avais évoqué brièvement l’Iran et Israël aussi. Ce quatrain concerne selon moi des événements qui arriveront en 2013. Voici mon interprétation : Tôt l’Egypte sera vigilante de toutes parts, quand le pays belliqueux (Russie ou Irak) fera union avec l’Iran (le Griffon était l’un des symboles du pays, du temps de la Perse). Mais sa ruine surviendra pourtant rapidement (celle de l’Egypte), tandis qu’auprès de la Terre Sainte (Israël, et plus particulièrement Jérusalem), la guerre qui ne s’estompe jamais un instant mènera à des opérations d’envergure, avec l’arrivée de forces armées terrestres et navales. A cette époque, l’Eglise aura engendré deux frères : un Pape et un antipape en cohabitation au Vatican.

Et voici maintenant le long message prophétique, que je ne commente pas, car il est assez explicite. Il a été reçu par le contacté Pedro Regis, habitué à recevoir des messages de la Sainte Vierge :

« Entre temps, l’humanité sera surprise par un homme de bonne apparence qui semblera bon et juste. Il en trompera beaucoup parce qu’il accomplira des prodiges. Il viendra de l’hémisphère sud. Il sera pris pour un « Sauveur ». Mais accueilli comme un illuminé, il sera en vérité la terreur des nations. Son plan paraîtra juste mais ce qu’il réalisera aura de graves conséquences.

L’adversaire trouvera au Vatican, la clef pour ouvrir le chemin qui mène au monde. Il arrivera à entraîner avec lui des hommes et des femmes de sciences et de religions pourtant habituellement d’une grande sagesse.  Son projet toxique sera suivi par les gouverneurs du monde entier, attirés par ses desseins. Dans le but d’affaiblir l’église, il convoquera les chefs des fausses religions pour essayer de détruire tout ce qui est sacré. Les fausses idéologies deviendront comme vraies mais les hommes expérimenteront la croix de l’esclavage.  On assistera à un grand schisme. Beaucoup de théologiens consacrés iront jusqu’à nier les grands dogmes de l’église. Ils attaqueront le sacrement de l’Eucharistie et la présence du Christ dans l’hostie. Ce sera la grande apostasie. Le trône de Pierre sera renversé. Un homme habillé de blanc sera persécuté puis tué. Puis il y aura 2 papes. Seulement un seul sera le vrai successeur de Pierre. Il verra la destruction de sa maison. Le faux pape s’unira à la science et niera Dieu.

12newscigetty_392612bCelui qui aurait pu être Pierre, sera Judas. Jésus n’a-t-il pas été trahi par un de ses disciples et livré à l’ennemi ? C’est ainsi qu’arrivera le jour où son église connaîtra le même destin. Elle sera trahie par l’un des siens, sensé la défendre. L’ennemi aura une grande force car il pourra profiter de l’aide de beaucoup de consacrés faisant partie de la franc-maçonnerie ecclésiale (la bête de la mer). Il ouvrira la porte à l’ennemi, approchant ainsi le moment de la grande agonie de l’église. Terrible persécution. Beaucoup de prêtres seront amenés au calvaire. De nombreux ordres religieux disparaîtront après avoir été férocement persécutés. Ils ne pourront plus porter leurs habits traditionnels. Un ordre sera donné pour que les fidèles n’arrivent plus à se réunir dans les églises.  Les tabernacles seront enlevés. On ne pourra recevoir la communion que dans peu d’endroits car les consacrés seront empêchés d’accomplir leur mission en étant  poursuivis et mis en prison. Les fidèles seront aussi menacés et traduits en justice. Ils en seront à adorer Dieu en cachette comme du temps des premiers chrétiens.

Mais quand le pape aura été détrôné, abandonné, calomnié par beaucoup de ses amis, une grande bataille aura lieu. Les partisans du faux prophète, le jour d’une éclipse lunaire,  marcheront avec grande furie dans la direction du Vatican. Il y aura grande destruction. Quand « le serpent de l’est » ira sur Rome, ce sera véritablement l’agonie de l’église. L’Iran avec les hommes portant une longue barbe agiront furieusement contre les catholiques. A cause des barbus à la relique noire, le monde souffrira.  Plus tard, durant une certaine période, l’église semblera être sans Pierre. Le jour de sa plus grande tribulation sera un vendredi. Ce sera peu avant la grande victoire de Dieu. »

Je m’arrête ici pour cet article. Dans celui qui concerna le Grand Avertissement, dont j’ai parlé en début d’article, je mentionnerai à nouveau la situation du Vatican car selon les prophéties, les événements prophétisés ci-dessus arriveront à la même période. A savoir, le schisme provoqué par la scission de l’Eglise, possiblement à la mort de l’antipape et menant à la fuite de Benoît XVI. Un grand krach boursier doit intervenir à cette même époque, ainsi que l’arrivée d’une comète peu ordinaire dans notre ciel. Vous en saurez davantage dans ce prochain article. En attendant, restez vigilants quant au déroulement des événements.

Je vais conclure en vous parlant de l’époque que j’ai qualifiée de probable quant au déroulement des événements prédits. Fin 2013-Début 2014. Pourquoi ? Je vous apporterai de meilleurs éléments de réponses dans l’article sur le Grand Avertissement, mais je peux déjà vous donner des pistes. En cette fin d’année, une comète assez particulière devrait passer dans notre système solaire et ses caractèristiques répondent bien à celles de la comète annoncée dans les prophéties. Ensuite, plusieurs quatrains de Nostradamus (que j’analyserai dans cet article aussi) donnent des indications intéressantes sur la comète et les événements du Vatican. La panique financière n’est pas très éloignée, cette crise commencée fin 2008 va s’achever par un "formidable krach économique mondial", comme l’annonce le voyant sud-africain Nikolas Van Rensburg. Celui-ci a d’ailleurs, je le rappelle, annoncé que le décès du premier président noir sud-africain marquerait le début de terribles massacres dans son pays natal, un affrontement entre noirs et blancs. S’en suivrait alors le début des troubles dans le monde (guerres civiles européennes, par-exemple). Nelson Mandela, âgé de 94 ans, est très affaibli et malade. Il pourrait malheureusement décéder dans les semaines qui viennent … Bref, vous constatez donc comme moi que beaucoup d’élements convergent et c’est cela qui me mène sur la piste. A nous de voir si l’année 2014 commencera comme les autres, ou si nous connaîtrons un premier bouleversement un peu avant.